Auteur Message

Index du forum  ~  Pellicules & Labo Argentique  ~  D76 pour débutant

» Jacques Frel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 2858 Localisation: Bruxelles
Mar 07 Oct, 14 0:44, Répondre en citant
Bonjour à tous,
Je vais me lancer dans mes premiers développements de Trix avec du D76 et du Kodak Fixer en poudre.
J'ai tout le matos ici au Chili, j'ai du temps, mais je suis débutant et je me perd un peu dans toutes les lectures de techniques différentes. Je ne sais plus ou donner de la tête.

Est-ce que vous pourriez donc me conseiller la technique la plus simple et la plus sûre au niveau des temps, retournements, méthode en stock, en bain perdu, etc ? Et au niveau des rincages et du fixage également ?
Cela m'aiderait vraiment beaucoup.

D'avance un grand merci à tous.

_________________
http://www.simonvansteenwinckel.com
 
» Bogdan
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 135 Localisation: Bruxelles
Mar 07 Oct, 14 7:23, Répondre en citant
La technique la plus simple pour moi, c'est de faire ta chimie à l'avance. Tu prends 3 bidons ou bouteilles dans lesquelles tu prépares ton révélateur, ton bain d'arrêt et ton fixateur. Ensuites tu développes à environs 20°C.
Comme tout est déjà prêt, tu vas pas stresser parce qu'il te reste à peine 30 secondes pour faire un bain darrêt ou autre.

Pour les temps j'utilise ce site qui est une vrai mine d'or : http://www.digitaltruth.com/devchart.php. Tu choisis ton rév, ton film et le site te fournit un tableau avec les iso, la température, la dilution du révélateur , et le temps de développment.
Ex : Tri-X@400iso Dilution D-76 1+1 tps de dev : 9.75min temp 20°C


Dans un premier temps et pour pas faire d'erreur tu peux travailler à bain perdu pour le révélateur cest à dire que tu le jetes à chaque film développé. Tu peux réutiliser le fixateur pour 4 ou 5 films mais allonge le temps de fixation à partir du deuxieme film. Vérifie également le volume de ton fixateur car tu en perds un peux à chaque développment. Je complète le volume manquant avec de l'eau.

N'oublie pas de rincer ton film pendant 30 min après le fixage en changeant l'eau toutes les 2-3 min. Ensuite, fait un dernier rinçage (1min) à l'eau distillée de préférence à laquelle tu ajoutes de l'agent mouillant. Cet agent est très important car il permet à l'eau de bien s'écouler et ainsi d'éviter les traces de séchage sur ton négatif. Si jamais tu as toutefois des traces de séchage, rince encore une nouvelle fois avec de l'agent mouillant.

Bon développement !
 
» guillaume31
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 9700 Localisation: Toulouse
Mar 07 Oct, 14 7:38, Répondre en citant
Pour les méthodes, j'utilise toujours la même :
- retournements continus pendant la première minute du révélateur
- trois retournements au début de chaque minute (révélo)
- bain d'arrêt : retournements en continu (40 sec)
- fixateur : même méthode que pour le révélo.
- rincage : 5 retournements avec de l'eau propre / 10 retournements avec de l'eau propre / 20 retournements avec de l'eau propre, puis eau courante dans la cuve ouverte pour évacuer les chimies restantes. Ensuite remplissage de la cuve ouverte à l'eau déminéralisée, ajout de l'agent mouillant, j'attends quelques minutes, et zou, je fais sécher (en lestant) mon négatif (pour que l'eau coule bien et que le film reste le pus droit possible).

Tu vas y arriver, rien de sorcier !

_________________
galerie sur H0LG4.org
site - photoblog
 
» Rajuarel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 866 Localisation: Liège (Belgique)
Mar 07 Oct, 14 8:08, Répondre en citant
Etant débutant dans le domaine, j'ai suivi les conseils d'un peu tout le monde et généralement, le conseil qui revient chaque fois est d'avoir une méthode, n'importe laquelle, (moi, j'ai choisi celle prescrite par Kodak) et de s'y tenir chaque fois.
Le geste devient alors moins hésitant et le dév m'a l'air assez uniforme d'une péllicule à l'autre.
Par contre, moi, j'utilise les temps du site http://www.pirate-photo.fr/ qui a en plus le mérite d'être francophone !!!
 
» metius
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 769
Mar 07 Oct, 14 8:15, Répondre en citant
Tu peux suivre la méthode de Whoui Thon http://h0lg4.org/viewtopic.php?t=37462

Les résultats sont garantis (je ne parle pas des photos mais du dév Mr. Green Mr. Green et tu obtiens ce genre de rendu : http://h0lg4.org/viewtopic.php?t=37522
 
» Jacques Frel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 2858 Localisation: Bruxelles
Mar 07 Oct, 14 15:58, Répondre en citant
Wouaouw, géniales toutes ces infos !
Merci à tous !
Je vais essayer de résumer tout çà et vous me direz si j'ai bien tout compris Very Happy
A tout de suite.

_________________
http://www.simonvansteenwinckel.com
 
» troisieme type
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 6474 Localisation: Pays Cathare
Mar 07 Oct, 14 17:10, Répondre en citant
Ma petite méthode:

— Préparation des chimies (mélange et température si nécessaire).
— prémouillage à l'eau, pour enlever la couche anti-halo. Il y en a en 4x5, en 120, et parfois en 135. Et puis ça permet au révélateur de ne pas faire de traces sur le film.
— révélation, trente secondes de retournement de la cuve au début, puis dix à douze retournements chaque deux minutes (ça correspond grosso-modo aux dix premières secondes). Depuis que je fais chaque deux minutes plutôt que chaque minute, il me semble que le grain est légèrement plus fin.
— bain d'arrêt, trente seconde de retournement.
— fixage, suivant recommandations. retournements dix secondes chaque nouvelle minute.
— pour le rinçage, je fais un premier rinçage rempli vidé, après avoir bien vidé le fixateur, pour enlever le plus gros. Ensuite un premier rinçage avec 15 retournements, puis vidage, puis 20, puis 25, puis 30, puis 35 retournements en ajoutant de l'agent mouillant pour celui-là. Je ne remplis pas complètement la cuve, j'ai dans l'idée que l'eau circule mieux. Ca peut paraître fastidieux, mais ça permet de faire le rinçage en trois minutes, sans dépenser 150 litres d'eau. Je n'ai jamais eu le moindre problème depuis quelques années que je fais comme ça.

Voilà voilà, bon développement!

_________________
matériel photo artisanal: le labo du troisieme
visitez-moi (oh oui!)
 
» Aalexandre
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 14496 Localisation: Bordeaux
Mer 08 Oct, 14 12:03, Répondre en citant
Bogdan a écrit:
La technique la plus simple pour moi, c'est de faire ta chimie à l'avance. Tu prends 3 bidons ou bouteilles dans lesquelles tu prépares ton révélateur, ton bain d'arrêt et ton fixateur. Ensuites tu développes à environs 20°C.
Comme tout est déjà prêt, tu vas pas stresser parce qu'il te reste à peine 30 secondes pour faire un bain darrêt ou autre.

Pour les temps j'utilise ce site qui est une vrai mine d'or : http://www.digitaltruth.com/devchart.php. Tu choisis ton rév, ton film et le site te fournit un tableau avec les iso, la température, la dilution du révélateur , et le temps de développment.
Ex : Tri-X@400iso Dilution D-76 1+1 tps de dev : 9.75min temp 20°C


Dans un premier temps et pour pas faire d'erreur tu peux travailler à bain perdu pour le révélateur cest à dire que tu le jetes à chaque film développé. Tu peux réutiliser le fixateur pour 4 ou 5 films mais allonge le temps de fixation à partir du deuxieme film. Vérifie également le volume de ton fixateur car tu en perds un peux à chaque développment. Je complète le volume manquant avec de l'eau.

N'oublie pas de rincer ton film pendant 30 min après le fixage en changeant l'eau toutes les 2-3 min. Ensuite, fait un dernier rinçage (1min) à l'eau distillée de préférence à laquelle tu ajoutes de l'agent mouillant. Cet agent est très important car il permet à l'eau de bien s'écouler et ainsi d'éviter les traces de séchage sur ton négatif. Si jamais tu as toutefois des traces de séchage, rince encore une nouvelle fois avec de l'agent mouillant.

Bon développement !


la voix de la sagesse et du bon sens

_________________
La photographie est un sport de combat
 
» Aalexandre
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 14496 Localisation: Bordeaux
Mer 08 Oct, 14 12:08, Répondre en citant
troisieme type a écrit:
Ma petite méthode:

— Préparation des chimies (mélange et température si nécessaire).
— prémouillage à l'eau, pour enlever la couche anti-halo. Il y en a en 4x5, en 120, et parfois en 135. Et puis ça permet au révélateur de ne pas faire de traces sur le film.
— révélation, trente secondes de retournement de la cuve au début, puis dix à douze retournements chaque deux minutes (ça correspond grosso-modo aux dix premières secondes). Depuis que je fais chaque deux minutes plutôt que chaque minute, il me semble que le grain est légèrement plus fin.
— bain d'arrêt, trente seconde de retournement.
— fixage, suivant recommandations. retournements dix secondes chaque nouvelle minute.
— pour le rinçage, je fais un premier rinçage rempli vidé, après avoir bien vidé le fixateur, pour enlever le plus gros. Ensuite un premier rinçage avec 15 retournements, puis vidage, puis 20, puis 25, puis 30, puis 35 retournements en ajoutant de l'agent mouillant pour celui-là. Je ne remplis pas complètement la cuve, j'ai dans l'idée que l'eau circule mieux. Ca peut paraître fastidieux, mais ça permet de faire le rinçage en trois minutes, sans dépenser 150 litres d'eau. Je n'ai jamais eu le moindre problème depuis quelques années que je fais comme ça.

Voilà voilà, bon développement!


La voix du pragmatisme

_________________
La photographie est un sport de combat
 
» OneyedJack
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 4437 Localisation: Lyon X Rousse
Mer 08 Oct, 14 13:10, Répondre en citant
Idem que Pierre-Loup, sauf modifs en rouge :

Citation:
Ma petite méthode:

— Préparation des chimies (mélange et température si nécessaire).
— prémouillage à l'eau, pour enlever la couche anti-halo. Il y en a en 4x5, en 120, et parfois en 135. Et puis ça permet au révélateur de ne pas faire de traces sur le film.
— révélation, trente secondes d'agitation au début, puis dix secondes d'agitation (ou 5 retournements) toutes les minutes
rinçage à l'eau claire, pour ne pas polluer mon fix, trente seconde de retournement/agitation.
— fixage, suivant recommandations. agitation dix secondes chaque nouvelle minute.
— pour le rinçage, je fais un premier rinçage rempli vidé, après avoir bien vidé le fixateur, pour enlever le plus gros. Ensuite un premier rinçage avec 5 agitations, puis vidage, puis 10, puis 15, puis 20, en ajoutant de l'agent mouillant pour celui-là.


Je développe tout au Rodinal sans distinction, souvent à 1+50, à 20° pour les trucs réglos ou en stand dev à 20° +/- 10%
Je parle plus d'agitation que de retournement, parce que je me sers du petit machin qui permet de faire tourner l'axe de ma cuve, et donc les spires. Je considère qu'un retournement = un aller/retour de tourniquet entre mon pouce et mon index Very Happy
J'ai jamais réussi à savoir si l'oxygène apporté par un vrai retournement apportait quoi que ce soit, je n'ai jamais vu de différence.
J'ajoute aussi une touche de vinaigre à ma dernière eau (celle de l'agent mouillant), au moment des préparations. Dans ma petite tête, le vinaigre va éliminer le calcaire présent dans mon litre de flotte. Et y'a bcp de calcaire chez moi, faut voir l'état de mes pots de fleurs Mr. Green

Pour les films "vintages", si je ne fais pas de stand dev., j'adapte la recette classique, au jugé, comme ici :

LK Orwo (recette sous la photo).

Wink

_________________
http://moodypieces.blogspot.fr/

Quotidiennement, je me rappelle la femme qui m'a hurlé au visage : "Tu es tellement négatif, bordel ! La vie peut être belle !" Certes, certes, surtout avec un peu moins de hurlements. (C. Bukowski)
 
» Aalexandre
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 14496 Localisation: Bordeaux
Mer 08 Oct, 14 15:33, Répondre en citant
OneyedJack a écrit:

J'ajoute aussi une touche de vinaigre à ma dernière eau (celle de l'agent mouillant), au moment des préparations. Dans ma petite tête, le vinaigre va éliminer le calcaire présent dans mon litre de flotte. Et y'a bcp de calcaire chez moi, faut voir l'état de mes pots de fleurs Mr. Green



Idem chez moi c'est calcaire land. Je me pose une question à la lecture de ton post: si je comprends bien, tu mélanges vinaigre blanc ET agent mouillant ?

_________________
La photographie est un sport de combat
 
» Jacques Frel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 2858 Localisation: Bruxelles
Mer 08 Oct, 14 16:27, Répondre en citant
Merci à tous.
J'ai encore quelques questions basiques :

- J'ai des sachets de D76 et Kodak Fixer pour 3,8 litres. Quand vous dites une solution en 1+1, c'est donc 3,8 l + 3,8 l = 7,6 l de solution (d'ou le nom du révélateur) ? J'ai donc besoin de bidons opaques de 7,6 litres ?
- Faut il diluer les poudres dans de l'eau distillée ?
- Le bain d'arrêt, c'est de l'eau avec du vinaigre blanc, c'est bien çà ? Quelle quantité de chaque ?
- L'agent mouillant, c'est du savon vaisselle ? De nouveau quelle quantité de savon ?
- Et pour le bain d'arrêt et les bains de rincage, quelles quantités de liquide faut il mettre ? La même chose que pour le révélateur et le fixateur ?
- Au niveau des récipients gradués où l'on met les produits pour mesurer la quantité, il vaut mieux avoir trois récipients, un pour chaque produit ?
- Et une question con pour finir, les produits doivent être conservés à l'abri de la lumière, mais cela ne craint rien de les utiliser au grand jour ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Je trépigne.

_________________
http://www.simonvansteenwinckel.com
 
» Bogdan
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 135 Localisation: Bruxelles
Mer 08 Oct, 14 16:30, Répondre en citant
Je viens de connecter que t'etais sur Bruxelles a la base. C'est dommage parce qu'avec ce que j'ai developpe cet ete j'aurais pu te prendre en stage Very Happy

Aalexandre a écrit:


la voix de la sagesse et du bon sens


euh ben en fait je serais plutot du genre faites ce que je dis et pas ce que je fais. Parce que j'ai tendance a bien oublier la voix de la "sagesse" pour developpe mes films.
 
» metius
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 769
Mer 08 Oct, 14 18:13, Répondre en citant
Jacques Frel a écrit:
Merci à tous.
J'ai encore quelques questions basiques :

- J'ai des sachets de D76 et Kodak Fixer pour 3,8 litres. Quand vous dites une solution en 1+1, c'est donc 3,8 l + 3,8 l = 7,6 l de solution (d'ou le nom du révélateur) ? J'ai donc besoin de bidons opaques de 7,6 litres ?
- Faut il diluer les poudres dans de l'eau distillée ?
- Le bain d'arrêt, c'est de l'eau avec du vinaigre blanc, c'est bien çà ? Quelle quantité de chaque ?
- L'agent mouillant, c'est du savon vaisselle ? De nouveau quelle quantité de savon ?
- Et pour le bain d'arrêt et les bains de rincage, quelles quantités de liquide faut il mettre ? La même chose que pour le révélateur et le fixateur ?
- Au niveau des récipients gradués où l'on met les produits pour mesurer la quantité, il vaut mieux avoir trois récipients, un pour chaque produit ?
- Et une question con pour finir, les produits doivent être conservés à l'abri de la lumière, mais cela ne craint rien de les utiliser au grand jour ?

Merci d'avance pour vos réponses.
Je trépigne.


en attendant les réponses des autres et dans l'ordre :

tu commences par diluer ton D76 dans la quantité d'eau indiqué sur le sachet et à la bonne température. Tu laisses reposer 24 heures avant utilisation. C'est ce que l'on appelle la solution stock. En général tu la conserves dans un bidon opaque. Après pour la révélation cela dépend de la dilution que tu choisis 1+1, 1+3 .. Exemple si dans ta cuve tu as besoin de 200 ml pour révéler un film en dilution 1+1 tu mets 100ml de solution stock + 100ml d'eau.

c'est ce que je fais je ne sais pas si c'est nécessaire

bain d'arrêt : tu peux constituer un litre de bain d'arrêt avec 250ml de vinaigre blanc et 750ml d'eau

oui, du liquide vaisselle. Une petite goutte suffit dans l'eau de rinçage

c'est mieux mais pas obligatoire, par contre si tu n'en as qu'un, les rincer entre chaque produit

je les laisse au grand jour juste le temps du dév pas plus, jamais eu de souci ... mais j'ai des bidons opaques !!!

A vous
 
» OneyedJack
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 4437 Localisation: Lyon X Rousse
Mer 08 Oct, 14 18:47, Répondre en citant
Aalexandre a écrit:

Idem chez moi c'est calcaire land. Je me pose une question à la lecture de ton post: si je comprends bien, tu mélanges vinaigre blanc ET agent mouillant ?


Yep, vinaigre dans l'eau au début des préparation, ce qui me laisse 15-20 min pour qu'il agisse.
J'ajoute l'agent mouillant juste avant le rinçage final.

_________________
http://moodypieces.blogspot.fr/

Quotidiennement, je me rappelle la femme qui m'a hurlé au visage : "Tu es tellement négatif, bordel ! La vie peut être belle !" Certes, certes, surtout avec un peu moins de hurlements. (C. Bukowski)
 
» troisieme type
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 6474 Localisation: Pays Cathare
Mer 08 Oct, 14 20:52, Répondre en citant
Bon rebondit sur ce qu'a dit Jack n'a qu'un œil, je fais aussi systématiquement un bain de rinçage après la révélation. je n'ai pas voulu rentrer dans els détails pour ne pas tout embrouiller, mais comme je développe tout au cafénol, qui est à usage unique, mais que le fixateur se réutilise, je rince plusieurs fois après la révélation. Pas de bain d'arrêt avec le cafénol: quand on développe une heure en stand dev, on s'en tape un peu que la révélation s'arrête plutôt à 59 minutes ou à 62.

Pour les poudres, je ne me suis jamais embêté avec l'eau distillée. si ton eau est très acide ou très basique, ça peut valoir le coup.

Le bain d'arrêt, c'est ou vinaigre blanc dans les proportions ci-dessus, ou une lichette d'acide acétique (entre 75 et 80% pour la qualité photo)

Bon courage! Party

_________________
matériel photo artisanal: le labo du troisieme
visitez-moi (oh oui!)
 
» Jacques Frel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 2858 Localisation: Bruxelles
Jeu 09 Oct, 14 20:07, Répondre en citant
Encore merci pour ces dernières informations !

Je vous fait un petit résumé de la technique que je vais utiliser pour voir si j'ai bien tout compris :

1. PREMOUILLAGE

2. DEVELOPPEMENT
Ma cuve permet de développer deux films 135 et demande 290ml par film, donc je mets 290 ml de solution stock et 290 ml d'eau dans mon mélange à 20° pendant 9 minutes et 45 secondes.
Agitation (avec la petite tutte) les 30 première secondes dans les deux sens et puis 10 secondes toutes les minutes. Je tapote de temps en temps pour enlever les bulles d'air.

3. BAIN D'ARRET
Eau + vinaigre.
Agitation pendant 30 secondes.

4. RINCAGE
A l'eau claire pour ne pas polluer le fixateur.
Agitation pendant 30 secondes.

5. FIXAGE
Agitation comme la révélation.

6. RINCAGE
Rempli-vidé + 15 retournements + 20 retournements + 25 retournements + 30 retournements + 35 retournements avec l'eau distilée et l'agent mouillant.

Mais j'ai encore quelques questions Very Happy

- Quelle quantité de liquide pour les prémouillage, rincage et fixation ? Comme le révélateur ? 290 ml par film ?

- Combien de temps et d'agitation pour le prémouillage ?

- Est-ce que les quantités de liquide doivent être hyper précises ? Car je n'ai pas trouvé de récipients avec l'indication des dizaines de ml. Est ce que l'on est à 10 ml près ?

- Le bain d'arrêt est il réutilisable ou il se jette comme le révélateur ?

- Au niveau du fixage, il faut donc aussi mettre 290 ml par film, mais il ne faut pas le diluer ? C'est de la solution stock c'est bien çà ?
Et pendant combien de temps il faut fixer ?
A partir du deuxième fixage, on rajoute à chaque fois une minute à ce temps ?
Et est ce que l'on remélange à chaque fois le fixateur dans le bidon de 3,8 litres ou on met à part la quantité requise jusqu'à ce qu'elle soit épuisée, puis on la la jette et on en prend de l'autre ?

Merci !!!!

_________________
http://www.simonvansteenwinckel.com
 
» guillaume31
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 9700 Localisation: Toulouse
Jeu 09 Oct, 14 20:35, Répondre en citant
Oui, même quantité que pour ton révélo le prémouillage. (tu peux mettre plus même, pas d'importance)

Prémouillage : une minute pour moi, c'est suffisant.


Pour la précision, j'aime être assez précis, mais je ne sais pas si la précision est si importante que ça, mais à ta place, je ne prendrais pas le risque... j'utilise des bouteilles de soda vides sur lesquelles je coupe la tete. Je mesure mettons 1 litre, je remplis et je met un trait au feutre indélébile pile poil au bon endroit. Je "gradue" comme ça ma bouteille qui me sert pour plusieurs quantités du coup.

Oui, le bain d'arrêt sert plusieurs fois...

Le fixateur : la durée est indiquée sur ta chimie : si c'est du fixateur rapide, c'est 5 mn environ. Pour la dilution, c'est aussi indiqué. Moi c'est 1+4 (1 volume de fix pour 4 volumes d'eau...)

Oui, j'ajoute une minute au bout de chaque dèv perso, et au bout de 3/4 dév, je change mon fixateur, j'aime pas prendre de risque...

Je n'ai jamais préparé autant de chimie d'un coup (3,8l...), je saurai pas répondre, mais si tu remets 600ml dans tes 3,8l, pas la peine de rajouter une minute, la concentration en fixateur restera bonne plus longtemps...

Bon devs !

_________________
galerie sur H0LG4.org
site - photoblog
 
» troisieme type
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 6474 Localisation: Pays Cathare
Ven 10 Oct, 14 1:11, Répondre en citant
C'est à peu près bon pour tout!
Si ce n'est que: il vaut mieux tapoter à chaque fois que tu agites: c'est au moment de l'agitation que des bulles peuvent se produire sur le film, et occasionner des problèmes de développement. C'est sûrement moins vrai avec l'agitation par le petit bout qu'avec des gros retournements.

Si tu fais un bain d'arrêt, le rinçage n'est pas obligatoire. Le fixateur contient également un acide, souvent de l'acide acétique.Mais le rinçage en plus du bain d'arrêt ne peut pas nuire.

Pour les quantités de prémouillage, etc. je ne m'ebête pas: je remplis la cuve. Autrement la même quantité.

Pour le temps de prémouillage, souvent je charge ma cuve dans le noir, puis je prémouille, et pendant ce temps je prépare mon cafénol. Donc une ou deux minutes, l'idée est juste que la gélatine se gonfle d'eau.

Les quantités de liquide doivent être précises, mais enfin avec un verre mesureur ça roule, quoi! Pour ma part je fais 300mL. Ca fait 10mL de plus que nécessaire, mais c'est plus facile à mesurer.

Le bain d'arrêt peut se garder, oui. J'avoue ne m'être jamais posé la question.

Le fixage, pour ma part je prépare une dilution à la proportion préconisée (soit 1+4 pour le rapid fix), du volume de ma cuve (1L, c'est une cuve trois spires), ett je me sers du même jusqu'à épuisement. J'ajoute du temps progressivement, en fonction du besoin. Quand ça ne fixe plus je prépare une nouvelle dilution. (et je garde l'ancienne bouteille pendant des lustres, esperant trouver un jour le temps et la méthode d'en récupérer l'argent. Mais c'est une autre histoire.)

_________________
matériel photo artisanal: le labo du troisieme
visitez-moi (oh oui!)
 
» Rajuarel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 866 Localisation: Liège (Belgique)
Ven 10 Oct, 14 7:19, Répondre en citant
Tiens, moi, le fixage, je le fais avec la même durée que la révélation et j'ai jamais de soucis.
Il pourrait se passer quoi ?
 
» loran Zorki
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 419
Ven 10 Oct, 14 10:09, Répondre en citant
Tu peux fixer 30mn si ça te chante. Même avec du fixateur pur. Ça ne sert à rien mais c'est sans risque.

_________________
Mes trucs
 
» OneyedJack
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 4437 Localisation: Lyon X Rousse
Ven 10 Oct, 14 13:18, Répondre en citant
troisieme type a écrit:

Si ce n'est que: il vaut mieux tapoter à chaque fois que tu agites: c'est au moment de l'agitation que des bulles peuvent se produire sur le film, et occasionner des problèmes de développement. C'est sûrement moins vrai avec l'agitation par le petit bout qu'avec des gros retournements.


Oui, il faut y penser aux bulles.
J'ai eu quelques soucis au début, je n'en ai plus depuis que j'agite sans retourner.

Les bulles donnent ce genre de truc :

http://jer0me-b.deviantart.com/art/LuBiSeLf-261720112

_________________
http://moodypieces.blogspot.fr/

Quotidiennement, je me rappelle la femme qui m'a hurlé au visage : "Tu es tellement négatif, bordel ! La vie peut être belle !" Certes, certes, surtout avec un peu moins de hurlements. (C. Bukowski)
 
» guillaume31
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 9700 Localisation: Toulouse
Ven 10 Oct, 14 15:10, Répondre en citant
Ce qui m'a posé le plus de problèmes, c'est le "tapotage" pour éliminer les bulles... soit pas assez et j'ai eu des traces (comme Jackounet) ou alors trop et j'ai fendu ma cuve Fighting
Maintenant, je tape trois fois la cuve fermement mais pas trop fort, mais sur une surface pas trop dure, de peur d'en fendre une autre (genre évier avec vieux torchon dessus)...

_________________
galerie sur H0LG4.org
site - photoblog
 
» guillaume31
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 9700 Localisation: Toulouse
Ven 10 Oct, 14 15:11, Répondre en citant
Ah et par contre, je déconseille de préparer une chimie au dernier moment... ça peut virer à la cata.
Perso, c'est le premier truc que je fais avant même de mettre mes films en spire. Tout est prêt et comme ça je limite les surprises...

_________________
galerie sur H0LG4.org
site - photoblog
 
» OneyedJack
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 4437 Localisation: Lyon X Rousse
Ven 10 Oct, 14 16:23, Répondre en citant
guillaume31 a écrit:
ou alors trop et j'ai fendu ma cuve


Toujours œuvrer sur un grand torchon plié en 4, ça adoucit le tapotage et ça absorbe les liquides qui d'une manière ou d'une autre se retrouvent toujours sur le plan de travail.

Mr. Green

_________________
http://moodypieces.blogspot.fr/

Quotidiennement, je me rappelle la femme qui m'a hurlé au visage : "Tu es tellement négatif, bordel ! La vie peut être belle !" Certes, certes, surtout avec un peu moins de hurlements. (C. Bukowski)
 
» guillaume31
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 9700 Localisation: Toulouse
Ven 10 Oct, 14 19:30, Répondre en citant
tout à fait Marcel !
(pourtant, je suis pacifiste !)

_________________
galerie sur H0LG4.org
site - photoblog
 
» Jacques Frel
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 2858 Localisation: Bruxelles
Ven 10 Oct, 14 23:11, Répondre en citant
Ok, merci.
Je ferai gaffe à ma cuve car j'en ai qu'une et on en trouve pas des masses ici au Chili Very Happy
Pour le fixateur, apparament il s'utilise en stock.
Sur la notice, il est mis que pour les films, c'est 5-10 minutes. Mais c'est quoi alors ? 5 ou 10 minutes ? Je ne comprends pas bien.
J'ai lu aussi quelque part que ce genre de fixatif qui n'est pas un fixatif rapide demande un rincage plus long. Hors il me semble que vous avez mis des données pour un fixatif rapide. Dois-je encore doubler mes rincages ?
Est-ce que le fixatif doit aussi être exactement à 20° ou cela importe peu ?
Et, si j'ai bien compris, je dois mettre le même volume que pour le révélateur, càd 290 ml par film ou je remplis à ras bord ?

Merci !!!

_________________
http://www.simonvansteenwinckel.com
 
» loran Zorki
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 419
Ven 10 Oct, 14 23:30, Répondre en citant
En ce qui concerne le fixateur et les rinçages, en cas de doute, tu prends les valeurs maximums, tu ne risques rien à trop fixer ou trop rincer.
Ceci dit, si tu nous communiques le nom de ton fixateur, ça peut aider :)
Le rinçage a pour seule fonction de retirer toute la chimie du support, ce qui garanti une bonne conservation de ta pellicule. Ça vaut le coup d'y perdre un peu de temps.
Le fixateur n'a pas besoin d'être utilisé à 20°C pile poil. Il suffit de s'assurer qu'il n'y a pas de gros écart de température entre chaque bain (rinçage compris). Essaie de rester en dessous de 5°c d'écart (suivant la température ambiante et les ustensiles à disposition, c'est pas forcément facile). Si tu passes d'un rinçage à 20°C (après révélation) à un fixage à 15°C, par exemple, tu risques de réticuler ta pellicule. La réticulation est une sorte de grain grossier assez dégueux.

Hâte de voir des images de ton trip.

_________________
Mes trucs
 
» troisieme type
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 6474 Localisation: Pays Cathare
Sam 11 Oct, 14 8:59, Répondre en citant
Garder à l'esprit tout de même qu'un film qui perd totalement son image suite à un rinçage de plus de 24h, ça s'est déjà vu. Mr. Green

Comme Ioran Zorki pour le fixateur: lequel est-ce? 5-10 minutes, ça doit correspondre au temps de fixage normal: typiquement, ce sera 5 minutes avec du neuf, et puis le temps augmentera progressivement au fur et à mesure des utilisations successives.

Il vaut mieux essayer de garder une température constante, pour les raisons évoquées ci-avant. Penser également que le froid ralentit les réactions chimiques, et que si vraiment ton fixateur est froid, tu pourrais avoir un fixage incomplet.

Tout ceci étant dit, garde quand même à l'esprit que le développement est quelque chose d'assez simple, qu'en noir et blanc tu as un peu droit à l'erreur, et qu'il ne faut pas trop se monter le bourrichon avec tout ça! Wink

_________________
matériel photo artisanal: le labo du troisieme
visitez-moi (oh oui!)
 
» loran Zorki
Voir le profil de l'utilisateur Messages: 419
Sam 11 Oct, 14 10:23, Répondre en citant
troisieme type a écrit:

Tout ceci étant dit, garde quand même à l'esprit que le développement est quelque chose d'assez simple, qu'en noir et blanc tu as un peu droit à l'erreur, et qu'il ne faut pas trop se monter le bourrichon avec tout ça! Wink


Oui, je crois que l'essentiel est là!
On est en train de t'expliquer que tout ça est très simple en rentrant dans des détails qui risquent de te faire douter à chaque étape.
Vas-y franco, le développement est à la chimie ce que la tartine est à la cuisine.

_________________
Mes trucs
 
Page 1 sur 2 Aller à la page 1, 2  Suivante
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum